reseaux-instagram reseaux-youtube reseaux-twitter reseaux-pinterest

LE MAG’ DU PARIS SECRET

Les plus belles histoires insolites de Paris

retour aux
articles

f74fef77be7b450d637f604d642f89d1.jpeg

L’origine parisienne du French-Cancan

Voir la Carte et les infos

ping-rond-mobile

Ajouter aux favoris

Partager sur

Dès le début du 19ème siècle, de nombreuses fêtes étaient données à Paris, où l’on pratiquait avec des filles aux « mœurs légères », une sorte de danse animée consistant à sautiller en bougeant ses membres au rythme de la musique de fanfare : c’était le « chahut ». Un peu plus tard, on se mit à danser de manière plus structurée en levant les jambes l’une après l’autre tout en agitant les bras en soufflet, comme s’il fallait simuler des ailes de canard : la danse devint le « coin-coin ».

Par la suite, de nombreux étrangers intrigués par cette danse enivrante vinrent profiter des soirées parisiennes où les culottes fendues et les jupons donnaient à l’ambiance une teneur particulièrement érotique. Or lorsque les anglais et les américains parlaient de ces « french-parties », leur prononciation tronquée transformait le mot « coin-coin » en « can-can », ce qui dessina progressivement l’appellation finale de la danse : le « french-cancan » !

Le phénomène fut parallèlement propagé par des établissements célèbres tels que Le Bal Mabille, le Paradis Latin, le Lido et le Moulin Rouge où les danseuses vedettes « La Goulue » et « Nini Pattes en l’air » s’appliquaient à codifier la danse pour l’intégrer dans les spectacles de cabaret et faire tourner la tête de ces messieurs…

Voir la Carte et les infos

ping-rond-mobile

Ajouter aux favoris

Partager sur

Veuillez vous connecter

82 boulevard de Clichy, 75018 Paris

Vue carte

Vue satellite

HISTOIRES DU PARIS
INSOLITE & SECRET

à découvrir

Gérez vos favoris et accédez gratuitement à toutes les fonctions du site !

En créant votre compte, vous pourrez aussi accéder à l’ensemble des photos et articles, sans aucune limitation.

Veuillez vous connecter

Déjà membre ? connectez-vous ici