reseaux-instagram reseaux-youtube reseaux-twitter reseaux-pinterest

LE MAG’ DU PARIS SECRET

Les plus belles histoires insolites de Paris

retour aux
articles

b7f84f4a214fa668372f6314adfafa94.jpeg

La tanière de Proust

Voir la Carte et les infos

ping-rond-mobile

Ajouter aux favoris

Partager sur

Au 11 rue de l’arcade, dans le 8ème arrondissement, pas très loin de l’église de la Madeleine, se situe l’hôtel Opéra Marigny. L’histoire de cet hôtel est un peu particulière dans la mesure où elle est liée à Marcel Proust (1871 – 1922) sur un sujet sur lequel on ne l’attendait pas, mais qui est finalement complètement de son époque. En effet, le célèbre auteur était en partie propriétaire de cet établissement, sauf qu’à l’époque, il ne s’agissait pas d’un simple hôtel mais d’une maison close… Le portrait de Marcel est d’ailleurs encore présent de nos jours dès l’entrée de l’hôtel pour le rappeler.

N’allez pas croire que Marcel Proust avait versé dans le banditisme. L'âge d'or des maisons closes en France se situe sous la 3ème République. A cette époque les maisons closes étaient courantes et l’activité était même encadrée par l’Etat (qui prélevait au passage entre 50 et 60% des bénéfices). Ce sont les Préfets qui délivraient les « certificats de tolérances » aux tenanciers (qui étaient le plus souvent des tenancières) de ces établissements. Le Guide Rose, dans son édition de 1936 recense ainsi quelques 700 établissements. Bon, ceci étant, il faut bien reconnaître que cette adresse était toutefois un peu particulière, même pour l’époque, puisqu’elle abritait des amours homosexuelles… ce qui restait encore choquant pour les mœurs de l’époque.

C’est bien à la suite d’une descente dans cet établissement que l’on trouve inscrit sur le rapport de police : « Proust, Marcel, 46 ans, rentier, 102 Bd Hausmann »… Allez, pour vous faire pardonner de cette petite incartade, vous pouvez remonter la rue de l’Arcade, prendre la Rue des Mathurins sur votre gauche, pour arriver au Square Louis XVI où vous pourrez vous recueillir à la chapelle Expiatoire. Là où furent enterrés Louis XVI et Marie-Antoinette…

Jean-Baptiste Plantin

Voir la Carte et les infos

ping-rond-mobile

Ajouter aux favoris

Partager sur

Veuillez vous connecter

11 rue de l'arcade, 75008 Paris

Vue carte

Vue satellite

HISTOIRES DU PARIS
INSOLITE & SECRET

à découvrir

Gérez vos favoris et accédez gratuitement à toutes les fonctions du site !

En créant votre compte, vous pourrez aussi accéder à l’ensemble des photos et articles, sans aucune limitation.

Veuillez vous connecter

Déjà membre ? connectez-vous ici